Quand votre vessie mène votre vie

Mis à jour : 12 déc. 2018


Peut-être allez-vous vous reconnaître dans l’un ou l’autre de ces énoncés…


- Faites-vous partie de ces femmes qui vont uriner avant de partir en voiture au cas où?

- Êtes-vous reconnue comme étant une "petite vessie"?

- Avez-vous besoin de vous croisez les jambes et d’arrêter ce que vous faîtes lorsque vous éternuez ou toussez pour éviter un incident?

- Limitez-vous la quantité d'eau que vous buvez de peur d'avoir trop envie ou avant une activité sportive?

- Avez-vous diminué ou cessé un entrainement ou un sport que vous aimez en raison de fuites urinaires?

- Limitez-vous vos sorties de craintes de ne pas trouver aisément de toilettes accessibles rapidement?

- Vous limitez-vous dans vos choix vestimentaires en raison du port de serviettes d’incontinence?


Si vous avez répondu "oui" à une de ces questions (et que vous n’êtes pas actuellement enceinte ou dans les 6 premières semaines suivants un accouchement), c'est que votre vessie mène peut-être un peu trop votre vie et que vous souffrez possiblement de symptômes de la continence urinaire à un certain degré.


Un adulte devrait uriner en moyenne entre 5 à 7 fois par jour en temps normal, c'est-à-dire environ aux 3 heures et ne devrait pas avoir à limiter sa consommation d’eau pour éviter des épisodes de fuites urinaires dans n’importe quel contexte. Donc le voyage Trois-Rivières / Montréal devrait se passer sans difficulté. Théoriquement, un adulte sans condition particulière ne devrait pas se lever pour uriner la nuit non plus, bien qu'une fois par nuit soit acceptable.


Les troubles de continence vont de très peu dérangeants; du genre qu'on ne se rend même pas compte qu'on adapte notre vie à notre vessie, à très incommodants, c'est-à-dire qu'on ne sort plus de peur d'avoir un accident en public. Peu importe la gravité, sachez que le temps a plutôt tendance a aggraver les choses qu’à les améliorer et que si vous avez déjà des symptômes aujourd’hui, il est fort probable qu’ils s’en ajoutent davantage dans les prochaines années...


Cependant, des traitements efficaces et des options existent pour améliorer votre qualité de vie et diminuer vos symptômes de la continence urinaire. Une physiothérapeute qualifiée en rééducation périnéale peut vous aider à ce que le contrôle ultime revienne à votre cerveau plutôt qu’à votre vessie. Elle évalue et vous accompagne pour rééduquer la musculature du plancher pelvien. Elle vous enseigne également des techniques particulières pour diminuer et bloquer les envies pressantes.


Ainsi vous pourrez vous dire: " À l’avenir, je décide de ce que je veux faire et non ma vessie!"


Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter le site Continence Canada.

1730, rue Saint Maurice

Trois-Rivières (Cap-de-la-Madeleine)

G8V 2M8

819.266.6369

© Physio3R 2019 - Tous droits réservés par L'Agence FLAM&CO